+33(0)6 42 05 48 17 contact.odyssea@gmail.com
Soutenir les candidatures
Odyssea Projects
Logo Fb logo scoop it logo youtube

LE 1ER RÉSEAU DES MAIRES, ÉLUS ET ACTEURS DES MERS,
TERRITOIRES ET VILLES PORTUAIRES

PARTICIPEZ AU PLAN DE RELANCE OPÉRATIONNEL TOURISME DURABLE
ET ÉCONOMIE BLEUE « RÉASSURANCETOUR COVID-19 »

3 ACTIONS STRATÉGIQUES DE COURT TERME

Contribution du réseau Odyssea® en France Métropolitaine et en Outre-Mer pour la reprise des activités touristiques, économiques et sociales
Structuration et promotion concertées et collectives en faveur des entreprises et acteurs des nouvelles Destinations Bleues d’Excellence
100 activités des « Routes bleues du Patrimoine & de la Biodiversité » Antilles, Caraïbes, Océan Indien, Méditerranée, Océan Atlantique.

Par son expertise, ses travaux développés et ceux en cours, à travers différents outils modernes et innovations qui caractérisent l’économie Bleue territoriale : le Contrat de Destination Bleue D’excellence et son Contrat de Filières du Tourisme Bleu Durable, ses 6 Pôles d’Innovation et d’Attractivité Territoriale, ses TIC et logiciels, les 100 activités des Routes Bleues du Patrimoine, les nouveaux emplois de l’économie bleue sociale et solidaire…, la Coopérative ODYSSEA d’Intérêt Collectif est à même de proposer et d’initier sans délai un « Plan de Relance » en partenariat avec ses membres, les acteurs du tourisme durable et de l’économie bleue, suite à notre participation à l’initiative ministérielle des audioconférences des 27 avril et 04 mai derniers et de notre proposition ci-après détaillée, en cohérence avec le prochain Comité interministériel programmé le 14 mai 2020.

L’objectif de cette coopération et consultation est de faire remonter vos besoins locaux, vos attentes précises, les moyens nécessaires identifiés (budget et mesures), vos actions identifiées en trois temps : 1 – urgences, 2 – reprise et relance, 3 – conquête, aux instances nationales et européennes pour soutien et moyens.

 

Contribution du réseau Odyssea Plan de Relance Opérationnel « RéassuranceTour COVID-19 »

L’objectif est de créer l’actualité pour traiter l’urgence et préparer l’avenir, en valorisant les acteurs et les territoires d’un nouveau Tourisme Bleu durable, inventant de nouvelles relations entre la mer, les populations, les entreprises… un nouvel art de vivre en harmonie.

Nos travaux concernent la formalisation d’une nouvelle gouvernance entre les opérateurs économiques, les collectivités territoriales et les solutions opérationnelles que nous proposons pour un Tourisme Bleu Durable, plus solidaire, porteur de valeurs et qui caractérise l’économie bleue, une ambition maritime à la hauteur d’un XXIe siècle. Nous avons réussi à engager les territoires concernés vers un développement harmonieux, respectant le milieu naturel, ses richesses culturelles, son environnement, ses populations. C’est une volonté de développement durable avec et pour les acteurs locaux qui respecte dans les critères du référentiel Odyssea, la biodiversité, les richesses locales… par la mise en valeur de la mer élevée au titre de Patrimoine universel, des identités et potentialités locales, des innovations et des outils adaptés pour la résilience écologique, le bien vivre des habitants, l’innovation, le patrimoine, et l’ouverture sur le monde.

Notre objectif est aujourd’hui de répondre à ce défi commun de la sortie de crise. Le réseau ODYSSEA est capable de mobiliser ses ressources afin d’engager aux côtés des acteurs économiques et des collectivités concernées, une action forte et ciblée. Aussi dans le cadre d’un plan de relance consécutif au Covid-19, le réseau vous propose de travailler en coopération et d’agir sur 3 actions fortes et ciblées sur les priorités de la reprise des activités touristiques, économiques et sociales.

Le modèle Odyssea est le fruit de plusieurs années de travail et de capitalisation d’expériences dans le champ territorial de l’économie bleue. Il est aujourd’hui une référence. Avant la crise liée au COVID-19, Odyssea a été reconnu comme « meilleur projet phare » par l’Union Européenne et a obtenu la mise en œuvre d’un important programme opérationnel sur les territoires pilotes d’Outre-mer.

Pour mener les actions et co-gérer le défi du tourisme de la croissance bleue et verte, Odyssea est devenu une SCIC en décembre 2018. Elle porte ainsi le 1er label européen et le 1er réseau des maires, élus et acteurs, regroupés dans plusieurs collèges : collectivités locales, institutionnels, recherche, experts, professionnels….

L’esprit coopératif d’intérêt général, pluri-acteurs, public-privé, représente une valeur ajoutée certaine pour aborder les nécessaires transitions économiques, écologiques, sociales, culturelle, démocratiques du domaine de l’économie bleue et des défis Mer & littoraux, en mobilisant un réseau d’élus, d’experts, en appui et en assistance aux acteurs et aux collectivités membres du réseau ou candidates.

Ainsi que nous avons eu l’occasion de le rappeler lors des Rencontres nationales du tourisme des Outre-mer, le modèle Odyssea est à la convergence de 3 objectifs de Madame la Ministre : le milieu maritime, le tourisme durable et la bonne gestion et complémentarité des fonds de l’État, des Régions et européens.

Une des forces de ce modèle, est de mettre en cohérence les spécificités territoriales avec un référentiel collectif, une identité et un héritage maritime commun, sur lesquels se construit une mise en réseau régionale, nationale et internationale pour consolider et porter les bonnes pratiques de l’économie bleue et de la résilience écologique.

L’action est intégrée aux politiques locales (engagements et les maîtrises d’ouvrage des collectivités locales déjà en place (CMT, CAESM, CTM…) et mobilise une gouvernance pluri-acteurs portée par et avec les acteurs locaux (DLAL). L’enjeu est dans ce plan de relance, d’accompagner les autorités locales à agir en faveur de la reprise d’une économie locale tout en visant l’excellence vers des référentiels tels que les ODD, la charte de l’UNESCO, du tourisme durable, des grands Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe…

Forte de cette approche innovante et intégrée, la SCIC Odyssea, avant la période de crise, avait engagé la démarche pour accompagner les acteurs de l’économie bleue durable. Elle a conçu une modélisation de l’économie bleue durable, adaptée aux défis des territoires et moteur de la croissance bleue, en concevant un modèle de Programme Pluriannuel d’investissement (PPI), plus productif, bleu, patrimonial, et dans une mise en œuvre innovante des ODD.

 C’est un nouveau référentiel au service de l’ambition maritime de la France et de ses régions, qui va nous permettre de travailler aux documents d’urbanisme et de planification stratégique (SRADDET – SCoT – PLU…). Pour conduire cette stratégie opérationnelle de façon intégré et durable, le réseau a conçu un modèle de Contrat de Destination Bleue D’excellence et son Contrat de Filières du Tourisme Bleu Durable. C’est un cadre concret pour initier le développement durable et l’aménagement d’un territoire dans un référentiel commun de 6 pôles d’Innovation et d’Attractivité Territoriale. C’est une actualité que nous allons publier et communiquer comme notre contribution aux politiques contractuelles 2021 / 2027 …), et que nous allons mettre en œuvre en territoires à l’exemple de l’Ile de La Réunion et du PPI « label Odyssea » de 60 millions d’Euros du territoire pilote TCO (voir document).

La crise, avec tout ce qu’elle révèle de nécessaires adaptations à affronter, ne fait que renforcer le sens, l’éthique et de la nécessité d’un nouveau modèle innovant de développement harmonieux de nos mers et de nos océans en symbiose avec nos populations des territoires littoraux. En mobilisant le réseau des experts et des adhérents de la SCIC Odyssea, nous sommes en capacité d’adapter notre mode d’action à court, moyen et long termes, en positionnant les actions déjà contractualisées (financées) et des actions nouvelles de reprise de l’économie, complémentaires ou alternatives.

Objectifs généraux

En convergence, le référentiel Odyssea (6 Pôles d’Innovations et d’Attractivité territoriale) est cohérent avec les orientations ministérielles françaises, les directives européennes et les politiques publiques locales. L’action va contribuer à :

  • Accompagner les acteurs de l’économie engagés sur les actions de valorisation nécessaires à court terme pour limiter les conséquences négatives de la crise sanitaire et projeter les actions à moyen et long termes pour restructurer durablement l’économie bleue des nouvelles « Destinations Bleues Mer ».
  • Mettre en œuvre les projets territoriaux valorisant les acteurs économiques et les spécificités tout en positionnant les territoires dans une dynamique de réseau régional, national et international.
  • Rechercher les points d’appui pour que l’économie bleue soit source d’employabilité et de développement économique durable, notamment en explorant les nouveaux métiers et le champ de l’économie sociale et solidaire.
  • Proposer une stratégie de développement et de marketing de conquête pour répondre aux enjeux post-covid-19 tout en garantissant la cohérence avec les actions à engager à moyen et à long termes.

Objectifs à court terme « la réassurance » et la relance de l’économie

Le réseau a décidé de réagir en 4 objectifs court terme pour atténuer les effets de la crise covid-19 en agissant sur l’urgence, la structuration de l’offre et en mettant en scène l’actualité des nouveaux pôles d’attractivité dans l’objectif d’apporter un soutien d’urgence aux acteurs et entreprises locales, et d’accroitre la consommation en :

  • Sécurisant, en participant à la solidarité nationale, locale et européenne, en mobilisant et facilitant l’accès aux dispositifs financiers et sociaux disponibles ( PGE, prêt garantis, fonds de solidarités…) pour faire face à la situation d’urgence des entreprises et des acteurs locaux.
  • Séduisant les public cibles sur la valeur ajoutée de fréquenter les territoires respectueux de valeurs et les inviter à vivre de nouvelles expériences Bleues, plus nature et mer, en développant une offre de micro-expériences, garanties par les acteurs locaux et le référentiel du label Odyssea : patrimoine, culture, nautisme, identité, spécificité, authenticité, récit, rencontres, slow tourisme bleu…
  • Rassurant ces mêmes clientèles sur la capacité des professionnels a co-produire et mettre en œuvre la charte de réassurance sanitaire (Atout France benchmark international et national sur les mesures de protection sanitaire), appliquée au territoire pilote avec un système de géolocalisation des établissements partenaires et de fiche digitale SIT pour assurer leur valorisation digitale ; à proposer un nouveau tourisme bleu durable garanti par le respect de la charte Odyssea et visant à structurer l’offre territoriale par saison et à proposer un modèle alternatif à un tourisme de masse, plus ciblé « bleu & vert », plus éthique, plus responsable, plus expérientiel et sensoriel.
  • Développant collectivement un plan de marketing de contenu digital et de promotion des nouvelles « Destinations Bleues d’Excellence » engagées ou candidates, avec leurs nouvelles Routes Bleues des Antilles, des caraïbes…

C’est une vraie actualité au bénéfice des entreprises, des acteurs locaux, de la promotion collective des services, des nouveaux produits, des nouveaux métiers de l’économie bleue et auprès des 10 grands opérateurs touristiques : les compagnies aériennes, les croisiéristes, les transporteurs, les groupes de la presse et des grands médias, des influenceurs, distributeurs, intégrateurs, des relais d’opinion…

Principaux livrables les 3 actions stratégiques « RéassuranceTour COVID-19 »

1.1.   Action 1 – Gouvernance, missions collectives, suivi, indicateurs de résultats
  • Formalisation de la gouvernance à 3 échelles : locale, nationale et européenne, la formalisation des indicateurs de résultats et leur concordance avec les objectifs et les indicateurs de la France, de l’Union Européenne, de la charte Odyssea, de l’UNESCO, du Conseil de l’Europe, des ODD…
  • Réalisation d’une plateforme du « Référentiel commun – Tourisme Bleu Durable « Contrat de Destination Bleue d’Excellence » – label européen Odyssea et de bonnes pratiques » pour accompagner et suivre le progrès, la Qualité, l’évaluation des actions, des indicateurs de résultats, l’observation…
  • Application du 1er logiciel digital de S.I.T « Geodyssea » pour inventer le langage informatique commun des filières professionnelles, des acteurs des Routes Bleues et des destinations valorisées, dans l’exigence du référentiel Tourinfrance, afin de garantir l’Interopérabilité des données dans tous les OT, canaux digitaux…
  • Création du 1er Cluster des acteurs du Tourisme Bleu durable associant l’ensemble des filières, en vue de co produire et co-conduire le Plan de Relance « RéassuranceTour ». Avec la co-production de la « charte de réassurance sanitaire » (Atout France benchmark international sur les mesures de protection sanitaire), appliquée aux territoires pilotes bénéficiant d’un système de géolocalisation des établissements partenaires et valorisé sur la fiche digitale du logiciel Geodyssea, mis à disposition pour garantir la promotion auprès des publics cibles.
  • Conduite des actions éducatives et éco-citoyennes avec les opérations Project Rescue Ocean.
1.2.   Action 2 – Emplois, Formation, Engagement citoyen, relance économique et sociale
  • Création à court terme de 3 antennes du Lab’ « Entrez dans l’avenir bleu », laboratoire d’innovations, d’idées, de veille, d’échanges et d’expérimentations dans les domaines : du développement territorial durable, du patrimoine, de la culture, de l’écologique, et de l’économie du Tourisme Bleu durable. Il a pour objectif d’offrir les conditions, les outils et les techniques pour booster, mobiliser, inventer et développer la créativité et l’intelligence collective. Outil opérationnel de mise en œuvre du programme Odyssea, le Lab’ et ses antennes territoriales auront pour missions de fédérer les acteurs locaux autour de l’économie bleue sociale et solidaire et d’inventer les nouveaux métiers et innovations du Tourisme Bleu et du Développement Territorial Durable.
  • Réalisation d’une veille stratégique des innovations sociales et technologiques en vue d’améliorer la compétitivité des acteurs de l’économie bleue innovante et durable sur chaque territoire pilote du programme Odyssea.
  • Expérimentation et partage d’expériences au sein du Living lab’ en vue de favoriser une économie collaborative accessible et profitable à l’ensemble du réseau multi-acteurs Odyssea.
  • Animation du réseau des acteurs de l’Économie Bleue Sociale et Solidaire, afin de structurer une offre innovante durable et intégrée en adéquation avec les nouvelles attentes des voyageurs du XXIème siècle en recherche d’expériences, respectueuses de l’homme et de l’environnement, plus solidaire et, porteuses de sens et de valeurs.
  • Développement d’une offre d’outils de communication numérique et d’innovations digitale collaboratives pour répondre aux attentes des professionnels de la filière dans une logique d’optimisation des ressources et des coûts.
  • Déploiement dans le cadre du dispositif Innov’Emploi Expérimentation sur chaque territoire d’actions de formation et de découverte des nouveaux métiers de l’économie bleue et du tourisme durable participatif et solidaire.
  • Création de MOOC innovants et adaptés à chaque territoire dans le domaine du Tourisme Bleu Durable et Solidaire afin de diffuser largement les bonnes pratiques et faire monter en compétence les acteurs de la filière.
  • Plaidoyer aux côtés des acteurs de la formation professionnelle et des organismes de l’enseignement supérieur afin d’accélérer l’émergence, sur chacun des territoires, de programmes de formation innovants comme par exemple une « Licence en Économie Bleue Durable et Solidaire ».
  • Création sur chaque territoire engagé d’un Comité Local pour l’Emploi dans le cadre du dispositif expérimental TZCLD « Territoire Zéro Chômeur Longue Durée » dans l’objectif de faire converger les besoins en termes d’emploi sur les nouveaux métiers de l’économie bleue innovante, durable et solidaire et les compétences de personnes privées d’emploi sur un même territoire.
  • Réalisation du potentiel de création d’emplois concernant les nouveaux métiers inventés face aux besoins identifiés dans le tourisme bleu durable (plus de 100 activités) et de l’économie bleue.
  • Accompagnement du collectif, en qualité de projet émergent TZCLD « Territoire Zéro Chômeur Longue Durée » à la création d’EBE (Entreprises à But d’Emploi) qui permettront à moyen terme de créer sur chaque territoire pilote 100 nouveaux emplois en CDI financés dans le cadre du Fond d’expérimentation pour l’emploi en réponse aux besoins émergents sur les nouveaux métiers de l’économie Bleue.
  • Recrutement de 30 Jeunes sur des missions de Service Civique qui auront pour but de venir en appui aux 6 pôles stratégiques des antennes territoriales du Lab’ et contribuer ainsi au plan de relance de la filière.
  • Mobilisation en partenariat avec PSI (Plateforme Solidarité Internationale) de 60 volontaires locaux et internationaux sur des missions d’engagement éco-citoyen (Greeters, Saylors, influenceurs et blogueurs des destinations, Ange Gardien du patrimoine et de la biodiversité …), qui contribueront au développement d’un tourisme durable local et participatif.
1.3.   Action 3 – Marketing, communication au bénéfice de l’économie et des entreprises
  • Création du premier grand portail web des Destinations Bleues d’Excellence et des Routes Bleues des Antilles, des Caraïbes, des Outre-mer… (déjà dans le budget du programme européen Odyssea Caraïbes mais ce budget doit être optimisé par des aides complémentaires pour intégrer le marketing de contenu des offres, produits, services des entreprises, territoires, acteurs locaux et les autres territoires pilotes).
  • Création de la première application mobile de « Slow tourisme bleu », d’itinérance et de pratique des activités, et sports loisirs Mer et Terre sur les Routes Bleues des Antilles et des Caraïbes, ouverte aux autres territoires des Outre-mer : Océan Indien, Pacifique… et Méditerranée (déjà dans le budget du programme européen Odyssea Caraïbes mais ce budget doit être optimisé par des aides complémentaires dans les autres territoires).
  • Plan média et programme de relation presse à destination des influenceurs, sur les réseaux sociaux, les grands médias radios, de la TV, de la presse écrite…
  • Création de produits de marketing mix avec les 10 grands opérateurs touristiques identifiés* pour la valorisation et la distribution d’offres inclusives de Destinations Bleues et leurs Routes Bleues, associant des forfaits : vol – hébergeur, activités et expériences nautiques, de loisirs de pleine nature, de savoir-faire (rhum, pêcheurs, producteurs, produits d’excellence : vanille, café, épices…), etc.

Les 10 grands opérateurs concertés et intégrés lors de la phase de structuration et de relance :
* 1 – Compagnies aériennes – maritimes – ferroviaires – routières (prioriser transports collaboratifs, cabotage maritime…) 2 – Hébergeurs / restaurateurs / traiteurs. 3 – Croisiéristes et loueurs de bateaux de croisière, de la grande plaisance, 4 – Mobilité : loueurs de voitures, Taxis, loueurs de vélo… 5 – Agence de voyages (axe écotourisme, nautisme, slow tourisme, voyages nature…). 6 – Les médias, les influenceurs, les média de recommandation (Tripadvisor…), les Guides du voyage (Routard, Hachette, Michelin, Lonely Planet…). 7 – Les nouveaux métiers : guides touristiques des Routes Bleues du Patrimoine et des activités, Greeters, Saylor des activités nautiques, Friendly (Concierges de destination) … 8 – Filières associées au Tourisme Bleu by Odyssea « les adresses recommandées » : nautiques, plaisance, loisirs et activités de pleine nature, pêcheurs, producteurs locaux… 9 – Les Parcs naturels, réserves marines, centres de recherche, Grandes ONG de l’environnement (Rescue Ocean, WWF) … 10 – Les organisations du Tourisme et du nautisme (Loi Notre) : OT/I, port/capitainerie, ADT, CRT, Atout France.

Les valeurs ajoutées du Plan de relance « RéassuranceTour COVID-19 » dans les domaines clés de la reprise des activités touristiques, économiques et sociales

Les Destinations Bleues d’Excellence et leurs « Routes Bleues du Patrimoine & de la Biodiversité » sont une première, à l’exemple des voies vertes européennes (EuroVeloRoutes) mais sur et sous la mer, les rivages, les sentiers du littoral, les villes-ports et communes littorales. L’application de la charte conditionne une organisation collective (DLAL), un développement identitaire et culturel d’Itinérance par grand bassin maritime (marque internationale). Elles concrétisent une nouvelle offre du Tourisme bleu durable maritime et côtier, de slow tourisme bleu, structurée sur des valeurs identitaires, sociales, écologiques, qui rendent la marque France et ses Destinations Bleues régionales, indivisible car riche d’une histoire et d’un patrimoine communs. C’est une nouvelle offre et une nouvelle filière multi-acteurs du tourisme de l’économie bleue, qui correspondent aux nouvelles attentes et aux logiques de multi-destinations des croisiéristes et des compagnies aériennes. Elles sont une solution opérationnelle et économiquement viable aux besoins de développement local, de création d’emplois, pour les collectivités et les acteurs de la société civile, à 4 échelles territoriales : locale (intercommunale), régionale, nationale et européenne.

Le fait que l’Europe cofinance déjà une grande partie de ces opérations sur le programme Caraïbes, que deux ministres (Outre-mer et Tourisme) ont signé leur soutien à la genèse du projet et que l’Europe le déclare comme « le meilleur projet phare », nous permet d’être en continuité, en capitalisation pour les prochains programmes 2021 – 2027.

Le progrès du programme opérationnel intègre la nouveauté du volet social et solidaire par le déploiement d’antennes territoriales du Lab’ « Entrez dans l’avenir bleu » qui nous permet la création des nouveaux emplois de l’économie bleue, le volet écologique, et engagement éco-citoyen, avec Project Océan Rescue et la Plateforme de Solidarité Internationale, qui nous ouvre des possibilités importantes de déploiement d’offres de missions qui contribueront au développement d’une offre de tourisme local durable et participatif dans un objectif de transition écologique et sociale.

Le caractère duplicable des modèles du référentiel Odyssea sur l’ensemble des Outre-mer et des océans, est au service de la lisibilité et de l’attractivité de la France, 2ème pays maritime au monde, dans les objectifs du ministère des Outre-mer, du CIMER, du MEAE, de la DGE et de l’Europe.

La mise en œuvre d’outils d’évaluation, d’observation, va nous permettre de quantifier, qualifier et observer les résultats, les effets et accompagner le progrès.

 
 

ACCÉDEZ au formulaire de contribution

à remplir en ligne

Date limite de rendu

Le 29 mai 2020, 18h00 (Heure de Paris)

CONSULTER le tutoriel d’utilisation du formulaire

Votre contact de la Coopérative Odyssea d’Intérêt Collectif :
Judicaël Chasseuil
Chef de projet Odyssea
Tél/WhatsApp : +33 (0)6 43 44 16 29
Mail : judicael.chasseuil@odyssea.eu

© Crédits photos : Tombolo – R. Haughton, Comité Martiniquais du Tourisme, JP Royer, SCIC Odyssea

Notre autre site : Odyssea Projets

LE 1ER RÉSEAU DES ÉLUS ET ACTEURS
DES TERRITOIRES ET VILLES-PORTS DE FRANCE ET D'EUROPE

Sandrine MAZZIOTTA-BASTIEN
Chargée de Coordination et Communication
Tél : +33 (0)6 42 05 48 17

Nous contacter   Devenez adhérent

elementum mi, elit. mattis sed pulvinar odio tempus risus. Donec in ipsum